Voiture automobile Ford T

Droits réservés – Pour tout usage consulter la banque d'images
Auteur matériel : 
Ford Motor Company
Auteur intellectuel : 
Henry Ford
Date de fabrication : 
1913
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
18944-0000-
Classification : 
Objet grandeur réelle
Matériaux : 
Bois Caoutchouc Cuivre Laiton Verre Acier Fibre indéterminé Alliage ferreux
Dimensions : 
197 x 327 x 166 cm, 520 kg
Date d'entrée : 
1948

L'automobile reste un véhicule artisanal de luxe jusqu'à ce que le constructeur américain Henry Ford produise à partir de 1908, grâce à l'adoption du travail à la chaîne, la première voiture de grande série, le modèle "T". En vingt ans, il en vend quinze millions, bouleversant le mode de vie américain.

Henry Ford et le travail à la chaîne
Les inventeurs français dominent les débuts de l'automobile comme de l'aéronautique, puis le relais est pris par les constructeurs américains. Henry Ford applique dans son usine située près de Detroit (Michigan) les principes de la standardisation et du travail à la chaîne : modèle unique vendu à bas prix, décomposition du travail en tâches élémentaires et chronométrées, fourniture en grande série de pièces détachées interchangeables.

"Lizzie", l'automobile pour tous
Robuste et stable sur des roues hautes, écartées en pattes d'araignée pour rouler sur une voie ferrée si les routes sont impraticables, la Ford T surnommée "Lizzie" peut rouler à 70 km/h. Elle est facile à conduire avec sa boîte de vitesses automatique et ses trois pédales de marche avant, arrière et de frein. Son énorme succès commercial transforme la vie quotidienne des Américains, dont une voiture neuve sur deux est une Ford T en 1920. Les méthodes de Ford sont imitées par les industriels européens, notamment par le Français André Citroën.

(Cartel de l'exposition permanente)