Tour à tailler les vis par Senot

Droits réservés – Pour tout usage consulter la banque d'images
Auteur matériel : 
Senot
Date de fabrication : 
1795
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
00162-0001-
Classification : 
Objet grandeur réelle
Matériaux : 
Acier Fonte Laiton
Dimensions : 
105,5 x 217 x 74,5 cm, 29,04 kg podium: 15 cm
Date d'entrée : 
1806

Après Vaucanson, le tour, ancêtre de la machine-outil, prend une place prépondérante dans l'histoire des techniques. Les ingénieurs mécaniciens exploitent largement son principe, comme en témoigne la collection présentée dans cette salle : tour à copier, à guillocher, à graver, à réduire les médailles, à fileter…

Fileter les vis, un art difficile
Tailler les vis demande une grande précision, difficile à obtenir à la lime. Aussi dès la Renaissance, les mécaniciens se sont-ils efforcés de trouver une machine capable de tailler des pas de vis réguliers (les fileter). Après Léonard de Vinci, qui a dessiné plusieurs de ces machines, Jacques Besson invente, en 1568, un tour qui permet de tailler des filetages relativement précis, mais son tour est encore en bois.

Un tour remarquable
Le tour à fileter de Senot, entièrement métallique, est capable, grâce à un système d'engrenages interchangeables, de tailler tous les pas de vis possibles. La vis du haut, en cours de fabrication ici, entraîne la vis mère par l'intermédiaire de l'engrenage adapté au pas voulu, comme sur les tours à fileter modernes.

(Cartel de l'exposition permanente)