Serious games : apprendre grâce aux jeux vidéo ?

Serious games : apprendre grâce aux jeux vidéo ?

Conférences et débats - MuseoGames
Conférences et débats - Rencontres du Café des techniques
-
Musée des arts et métiers
60, rue Réaumur 75003 Paris

Métro : Arts et Métiers, Réaumur-Sébastopol
Bus : 20, 38, 39, 47

Café des techniques

Directement accessible depuis le parcours de visite, le Café des techniques est situé au rez-de-chaussée à proximité du domaine Transports.

Qu'apporte ce nouveau concept ? Avant tout, le jeu devient une activité « sérieuse ». Si la défense a été le premier domaine d’application des serious games, ces derniers intéressent aujourd’hui de nombreux secteurs d’activité : santé, formation professionnelle, éducation, politique, publicité…

Secteur naissant très prometteur, les jeux sérieux utilisent la technologie et le savoir-faire des jeux vidéo pour nous donner envie d’apprendre, nous informer, transmettre des messages, nous sensibiliser à des causes ou même vendre des marques ! Quelle est la différence entre l’e-learning et le serious game ? Dans quelle mesure la scénarisation d’un serious game peut-elle favoriser le développement de nouvelles compétences, de nouvelles connaissances ? N’y a-t-il pas un risque de s’amuser bien plus que d’apprendre ? Quel est le coût de développement d’un jeu sérieux ? Les serious games peuvent-ils à terme modifier le monde de l’entreprise ou de l’éducation ?

Avec la participation de :

  • Julian Alvarez, consultant indépendant en TIC et serious games, Ludoscience
  • Valérie Boudier, directrice de conception e-learning et serious game, KTM Advance
  • Jean Menu, directeur de projet jeux vidéo à Universcience
  • Stéphane Natkin, professeur titulaire de la chaire Systèmes multimédias au Cnam, directeur de l’Ecole nationale des jeux et médias interactifs numériques (ENJMIN)
Rencontre animée Daniel Fiévet, journaliste scientifique.

Voir aussi

contenus exclusifs

Sur le même sujet
Expositions temporaires
Du Mardi 22 juin 2010 au Dimanche 13 mars 2011