Moteur à gaz du premier type de Lenoir

Droits réservés – Pour tout usage consulter la banque d'images
Auteur matériel : 
Gustave Lefebvre
Auteur intellectuel : 
Jean Joseph Etienne Lenoir
Date de fabrication : 
1862
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
10923-0000-
Classification : 
Objet grandeur réelle
Matériaux : 
Cuivre Fonte Laiton Acier Porcelaine Fer Bois Caoutchouc
Dimensions : 
Avec un socle: 337 x 324 x 140 cm, 1400 kg
Date d'entrée : 
1887

En 1860 la presse salue avec enthousiasme l'avènement du moteur d'Étienne Lenoir. De faible encombrement, facile à installer dans les immeubles où le gaz est distribué à tous les étages, offrant plus de sécurité que la machine à vapeur, il sera rapidement adopté par des petites industries et favorisera le développement de l'artisanat à domicile.

Un moteur sans chaudière
De technologie voisine du moteur à vapeur, le moteur Lenoir fonctionne cependant sans chaudière ni condenseur. C'est un moteur à combustion interne brûlant du gaz d'éclairage à l'intérieur du cylindre. Sa mise en route est immédiate et son approvisionnement en combustible, automatique. Pas besoin de chauffeur, mais, comme pour la machine à vapeur, il faut un ouvrier qui assure le graissage toutes les dix minutes !

L'ancêtre d'une célèbre lignée
Le moteur Lenoir, dépendant de sa source d'énergie, n'est pas transportable. C'est par ailleurs un moteur à deux temps, sans combustion préalable. Son principe, amélioré par des inventeurs comme Beau de Rochas ou le marquis de Dion, sera néanmoins repris pour réaliser les moteurs à essence qui vont révolutionner les transports individuels.

(Cartel de l'exposition permanente)