Modèle : Montgolfière

Droits réservés – Pour tout usage consulter la banque d'images
Auteur intellectuel : 
Paolo Andreani
Date de fabrication : 
C. 1889
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
11707-0001-
Classification : 
Modèle ou Maquette
Matériaux : 
Osier Bois Alliage ferreux Alliage cuivreux Fibre d'origine végétale Plâtre?
Dimensions : 
96 x 52 cm, 6 kg
Date d'entrée : 
1889

A partir de 1783, la force ascensionnelle des gaz chauds, plus légers que l'air, commence à être utilisée pour s'élever dans l'atmosphère. Le ballon permet ainsi, jusqu'à l'invention de l'aéroplane au début du xxe siècle, de s'affranchir de la pesanteur et de donner une nouvelle dimension, verticale, au voyage.

L'invention des frères Montgolfier, 1783
Le 5 juin 1783, les frères Étienne et Joseph Montgolfier, papetiers à Annonay, utilisent la force ascensionnelle des gaz chauds d'un foyer pour élever dans l'atmosphère un ballon de toile et de papier de 11 m de diamètre. Le 21 novembre suivant, Pilâtre de Rozier et le marquis d'Arlande réalisent le premier vol humain, à bord d'une montgolfière équipée d'une galerie. Le 1er décembre, le physicien Charles s'envole à bord d'un ballon gonflé à l'hydrogène. En quelques mois, l'aérostation est née.

La mode de l'aérostation en Europe
La montgolfière se répand très vite en Europe, et tout d'abord en Italie. L'aristocrate milanais Paolo Andreani fait réaliser un ballon de 4 400 m3 et de 12 m de diamètre, en toile et en papier à structure renforcée, équipé d'une nacelle en osier située sous le chaudron en cuivre qui sert de foyer. Ce ballon décolle avec trois passagers le 25 février 1784 et culmine à 350 m, avant de retomber sur un arbre sans trop de heurts pour son équipage. Les ballons ne deviennent dirigeables qu'en 1852.

(Cartel de l'exposition permanente)