Modèle : Marteau-pilon à vapeur par Nasmyth

Droits réservés – Pour tout usage consulter la banque d'images
Auteur matériel : 
Ernest Nillus
Auteur intellectuel : 
James Nasmyth
Date de fabrication : 
1848
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
03514-0000-
Classification : 
Modèle ou Maquette
Matériaux : 
Acier Fonte Cuivre Laiton
Dimensions : 
115 x 98 x 40 cm, 223 kg
Date d'entrée : 
1849

Avec le marteau à bras, l'artisan peut réaliser des prodiges de finesse. Le marteau hydraulique permet d'effectuer des travaux plus lourds, mais il manque de précision. Avec le marteau à vapeur, on dispose à la fois de la puissance du marteau hydraulique et de la souplesse du marteau à bras.

Un outil pour l'industrie lourde
Grâce à cette machine, il est désormais possible de forger les pièces de fer utilisées dans les machines marines de grande puissance, de fabriquer les roues en fer forgé des locomotives et des voitures de chemins de fer, de forger les blindages en fer ou en acier qui protègent les navires de guerre et les forteresses, ainsi que les canons en acier, dont la taille devient toujours plus impressionnante.

Les avantages du marteau-pilon à vapeur
D'un emploi facile et d'une taille relativement peu encombrante, le marteau-pilon à vapeur possède en plus l'avantage d'une force énorme. Il est tellement maniable que, " sur deux coups qui se suivent, l'un est capable de pénétrer dans une masse de fer chaud comme dans de l'argile, et le second peut être assez doux pour pouvoir faire entrer à moitié seulement un clou dans le bois le plus tendre ", comme l'annonce la revue " Le Moniteur industriel " le 9 mai 1844.

(Cartel de l'exposition permanente)