Modèle : Machine de Marly

Droits réservés – Pour tout usage consulter la banque d'images
Auteur intellectuel : 
René Sualem
Date de fabrication : 
1700-1780
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
00173-0000-
Classification : 
Modèle ou Maquette
Matériaux : 
Alliage ferreux Bois
Dimensions : 
maquette seule: 118,5 x 262 x 86 cm, 50 kg autre (socle en bois blond): 20 x 262,5 x 86,5 cm autre (maquette et son socle): 138,5 x 262,5 x 86,5 cm
Date d'entrée : 
1810

Cette machine, célèbre pour sa taille exceptionnelle et la machinerie mise en oeuvre, a été construite en 1684 par le menuisier mécanicien liégeois René Sualem, dit Rennequin. Elle servait à élever les eaux de la Seine pour agrémenter de fontaines et de bassins les jardins du château de Versailles. Elle a été remplacée en 1817 par des pompes, puis en 1855 par une nouvelle machine démolie en 1968.

Les eaux de Versailles
Le problème était d'élever les eaux à une hauteur de 163 m. Ce problème avait été résolu par le baron Deville à Liège, qui avait imaginé une machine hydraulique capable d'élever les eaux à une grande hauteur dans son domaine. Colbert le fait venir à Versailles en 1675. Conçue par Deville, réalisée par Rennequin, la machine de Marly est inaugurée en présence du Roi neuf ans plus tard.

Une oeuvre d'envergure
La puissance motrice était fournie par 14 roues à aubes de 12 m de diamètre. Ces roues actionnaient d'une part des pompes aspirantes et foulantes étagées en trois groupes, d'autre part une longue transmission agissant sur ces pompes relais. En tout, 259 pompes pour un volume d'eau qui dépassa rarement 3 000 m3 en 24 heures, bien qu'il fût prévu pour 6 000 m3.

(Cartel de l'exposition permanente)