Modèle : Fusée Ariane 5

Droits réservés – Pour tout usage consulter la banque d'images
Auteur matériel : 
Sud Maquettes
Auteur intellectuel : 
Centre national d'études spatiales
Date de fabrication : 
1997
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
43537-0000-
Classification : 
Modèle ou Maquette
Matériaux : 
Plastique Fer
Dimensions : 
176 x 38 x 30 cm, 20 kg
Date d'entrée : 
1997

Les fusées, capables de se déplacer dans le vide, ouvrent la voie aux transports dans l'espace. Le lanceur européen Ariane peut emporter, dans ses versions successives depuis son premier vol en 1979, des charges de plus en plus lourdes vers l'orbite terrestre.

Les fusées
Le principe de la fusée est connu depuis l'Antiquité : l'éjection continuelle de gaz de combustion vers l'arrière d'un projectile provoque, par réaction, le déplacement de celui-ci vers l'avant. Le carburant, appelé propergol, peut être solide (poudre) ou liquide (oxygène, hydrogène). D'abord utilisé pour les feux d'artifice et les bombardements, ce procédé est ensuite testé sur des véhicules. La découverte de son usage dans le vide par le physicien russe Constantin Tsiolkovski en 1883 ouvre la voie à la conquête de l'espace.

Le programme Ariane
Les fusées Ariane sont les fruits d'une collaboration internationale au sein de l'Agence spatiale européenne et de la société Arianespace, et en particulier des recherches menées en France par le Centre national d'études spatiales. Dans sa première version en 1979, la fusée peut emporter en orbite 1,8 t de matériel. Ariane 5 est un lanceur lourd pour charges de 6,8 t maximum, adapté à un marché des satellites en constante évolution. Il se caractérise notamment par ses deux gros propulseurs à propergols solides.

(Cartel de l'exposition permanente)