Microscope composé de Magny

Droits réservés – Pour tout usage consulter la banque d'images
Auteur matériel : 
Philippe Caffieri
Date de fabrication : 
1750-1760
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
07453-0001-
Classification : 
Objet grandeur réelle
Matériaux : 
Bronze Émail Laiton Verre Fibre indéterminé
Dimensions : 
48 x 28 x 20,5 cm, 7,85 kg
Date d'entrée : 
1866

L'opticien Alexis Magny construit, entre 1751 et 1754, huit microscopes représentant le type achevé des microscopes de salon de l'époque, aussi remarquables dans leur exécution optique et mécanique que dans leur décor en bronze attribué au sculpteur Caffieri.

Le microscope du duc de Chaulnes
Amateur des lettres et des arts, le duc de Chaulnes (1712-1777) possède à Paris un cabinet de physique fort renommé. Attachant une grande importance à la précision mécanique, il commande à Magny un microscope doté d'un micromètre à pointes pour lui permettre de manipuler avec finesse le porte-objet et l'oculaire.

De la lunette au microscope
Les microscopes se sont déclinés au cours des siècles en une grande variété de types dont on peut dégager trois catégories principales. Les microscopes composés, munis de plusieurs lentilles, sont apparus dès la fin du XVIe siècle et dérivent directement de la lunette, dite plus tard lunette astronomique ou lunette de Galilée. Mais ce sont les microscopes simples, munis d'une seule lentille, qui ont permis, dès le XVIIe siècle, d'importantes avancées dans la connaissance du vivant. Les microscopes solaires enfin, clous des cabinets de physique du XVIIIe siècle, projetaient au mur les images agrandies de pattes de puces ou grains de pollen.

(Cartel de l'exposition permanente)