Les inventions du musée des Arts et Métiers croquées par Lapin !

Du 30 novembre 2021 au 8 mai 2022, l’illustrateur Lapin expose une sélection d’une soixantaine de planches originales et de reproductions issues de son Carnet d’inventions réalisé pour le musée des Arts et Métiers.

Les visiteurs sont invités à découvrir cette balade dessinée tout au long du parcours au sein de la collection permanente. À l’issue, le fac-similé du Carnet d’inventions, en vente en exclusivité à la boutique du musée, offre un souvenir inédit des inventions croquées par Lapin.

Entre mai et juillet 2021, trimbalant son carnet et ses aquarelles dans les collections mais aussi dans les réserves du musée, Lapin a réalisé un reportage dessiné laissant son esprit vagabonder au gré de ses déambulations et de ses rencontres. Pour croquer un objet, il lui faut le comprendre, en imaginer la fonction, le mécanisme… il l’actionne mentalement, imagine les tâtonnements et les doutes des inventeurs. Son Carnet d’inventions révèle combien le beau et le savoir-faire sont indissociables. Aux côtés des incontournables comme l’avion n°3 de Clément Ader, la Joueuse de tympanon ou le cinématographe des frères Lumière, Lapin a immortalisé des objets « coup de cœur » comme la machine à écrire Olivetti Valentine, la véritable lampe Pigeon à essence minérale ou encore l’horloge à calendrier et indications astronomiques sur laquelle on peut lire « Mortels, sachez au moins profitez de vos jours car vous ne pouvez en augmenter le nombre… ». Il a également tiré le portrait de personnes qui travaillent au musée, chacun lui livrant une part de son attachement à ces objets uniques, témoins de l’ingéniosité humaine.

 

Cette sensibilité à la beauté des rouages et des mécanismes, Lapin la doit sans doute à sa filiation ; son père était technicien, son grand-père inventeur et son arrière-grand père, ajusteur chez Bugatti. Artiste français vivant à Barcelone, il se définit comme un « illustrateur mobile », dans la rue, dans un bar, dans le métro, de Cuba à Hong Kong. Il a rempli près de 200 calepins durant les 18 dernières années, dont la plupart sont de vieux registres de comptabilité chinés au marché aux puces. En 2019, il a été nommé peintre de l’air et de l’espace sous le titre de « capitaine Lapin ».
En vente en exclusivité à la boutique du musée :
Carnet d’inventions (96 pages, 12 €), cartes postales (1 à 1,50 €) et sacs en toile (9,90 €).
Séance de dédicace le vendredi 3 décembre 2021 de 18h à 21h.

Atelier Les fabricateurs du 21 au 24 décembre 2021 :
Petits et grands, à partir de 7 ans, fabriquent une carte de vœux d’inventions avec Lapin.
Accès sans réservation, dans la limite des places disponibles, compris dans le prix du billet Collection permanente.

© Lapin

Téléchargement de documents en haute définition Vous devez vous identifier en tant que journaliste pour télécharger les images en haute définition.

Publié le 23/11/2021
Affiche Carnet d'inventions
© Lapin
Publié le 26/11/2021
Couverture du Carnet d'inventions de Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
Vue extérieure du musée par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
L'église Saint-Martin-des-Champs par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
La collection Communication par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
L'atelier de restauration par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
L'horloge à calendrier et indications astronomiques par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
Le métier à tisser circulaire par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
Le cinématographe des frères Lumière par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
Le Chronophone par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
La machine à tailler les limes par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
La Joueuse de tympanon par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
L'Avion n°3 de Clément Ader par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
L'Hélica par Lapin
© Lapin
Publié le 26/11/2021
La Valentine par Lapin
© Lapin