Le vélocipède de Clément Ader

Le vélocipède de Clément Ader

Conférences et débats - Histoires d'objets
-

Café des techniques

Directement accessible depuis le parcours de visite, le Café des techniques est situé au rez-de-chaussée à proximité du domaine Transports.

Alors que la France s’apprête à fêter les 100 ans du tour de France à vélo, le Musée des arts et métiers vous propose un voyage dans le temps. À l’époque du vélocipède, enfourcher un «deux roues» était moins sûr que de galoper sur un cheval. En 1867, Clément Ader découvre à l’Exposition Universelle le vélocipède de Michaux. Il entreprend alors d’en fabriquer un lui-même en y apportant de nombreuses innovations. Entre autres, la fabrication d’un cadre en tubes, plus léger que les cadres pleins. Il place également une bande en caoutchouc autour des roues, améliorant ainsi la tenue de route et le confort sonore. Le «véloce-caoutchouc» était le meilleur vélocipède et gagnait toutes les courses. Le gymnaste Léotard, très connu à l'époque, ne jurait que par lui. Ce fut une excellente publicité pour Clément Ader qui deviendra plus tard le pionnier de l’aviation en inventant le premier «plus léger que l’air».
Conférences et débats
Chaque jour du 8 au 18 avril 2003, de 15h à 16h, le Musée des arts et métiers surprendra ses visiteurs en leur révélant les mille et un secrets des œuvres du génie technique. Ingénieuses et curieuses, certaines de ses inventions sont les « ancêtres » d’objets de notre quotidien.

Huit objets, sur les 80 000 que compte la collection du Musée, ont été sélectionnés pour une présentation unique. Tel un conteur, une personnalité du monde des sciences et des techniques invitera les participants à un voyage privilégié à la rencontre de ces objets insolites et mystérieux.
Ce parcours narratif guidera les visiteurs dans l’univers de l’innovation. Il sera l’occasion de découvrir l’inventeur, sa personnalité, son génie, mais aussi le contexte entourant la naissance de l’invention et le chemin accompli depuis des décennies voire des siècles. Les visiteurs pourront aussi y entendre des anecdotes tellement truculentes qu’elles ont résisté à l’oubli…

Voir aussi

contenus exclusifs