Le luxe, moteur d’innovation ?