Déconstruction nucléaire, un marché prometteur ?