Aspects mathématiques insoupçonnés du « Chat » de Geluck