Visite-conférence "Une invention, des mathématiques"

Visites et activités - Visites et démonstrations
Le 15 mars 2017, 10h00-12h30 et 14h00-16h30
Le 16 mars 2017, 10h00-12h30
Collection permanente
Organisé en sept sections thématiques, le parcours de visite permet de découvrir les plus belles pièces de la collection du musée.

Visite-conférence ouverte à tous, scolaires et individuels, à partir de 16 ans. Gratuite sur réservation obligatoire par mail.
Le Musée des arts et métiers et la Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles proposent une visite-conférence : les mathématiques en lien avec l'histoire et le développement des techniques et des inventions.
 
 
© Musée des arts et métiers-Cnam/photo Jean Claude Wetzel
Chaque cycle s’attachera à mettre en valeur une sélection d’inventions, de techniques, ou d’objets à travers une présentation à la fois historique, scientifique et technique en valorisant l’apport des mathématiques dans la création, la compréhension ou l’utilisation de ceux-ci et en offrant une projection sur leurs développements actuels et futurs.  Une visite déambulatoire, autour d’objets emblématiques, commentée par les médiateurs scientifiques du musée, servira d'introduction à une conférence sous forme de discussion, menée par un(e) mathématicien(ne) expliquant de manière accessible les liens entre les mathématiques et l’un des objets présentés.
 
  
                                
• Mercredi 15 mars, de 10h à 12h30 : Calcul avec des entiers de grande taille : quelques applications
Emmanuel Thomé, directeur de Recherche à INRIA Nancy.
La machine arithmétique de Pascal ou Pascaline ouvrit une nouvelle ère, celle des calculs automatisés avec des nombres entiers. Son principe de fabrication avait la particularité qu'il était possible de gérer une précision de calcul potentiellement assez grande. Mais pourquoi mener des calculs sur des nombres entiers avec dix, cent, mille, ou même un million de chiffres de précision ? Nous explorerons quelques algorithmes importants ainsi que des applications, en particulier vers le thème de la cryptographie.
 
• Mercredi 15 mars, de 14h à 16h30 : Calcul avec des entiers de grande taille : quelques applications
Emmanuel Thomé, directeur de Recherche à INRIA Nancy.
La machine arithmétique de Pascal ou Pascaline ouvrit une nouvelle ère, celle des calculs automatisés avec des nombres entiers. Son principe de fabrication avait la particularité qu'il était possible de gérer une précision de calcul potentiellement assez grande. Mais pourquoi mener des calculs sur des nombres entiers avec dix, cent, mille, ou même un million de chiffres de précision ? Nous explorerons quelques algorithmes importants ainsi que des applications, en particulier vers le thème de la cryptographie
 
• Jeudi 16 mars, de 10h à 12h30 : Calcul et précisions
Thierry Horsin, professeur des universités au Cnam.
La machine à calculer de Léon Bollée (1889) permet de réaliser de très belles multiplications. Passé l'instant de séduction de cette possibilité, il est intéressant de s'interroger sur les limites de cette machine et de comprendre ce qui technologiquement à l'époque de sa réalisation fixait ou aurait pu fixer ces limites. Par transposition, l'évolution des moyens de calculs et de leur limites a généré plusieurs pans entiers de recherche en mathématique qui seront illustrés par quelques exemples.
 
 
Visite-conférence ouverte à tous, scolaires et individuels, à partir de 16 ans.
Gratuite sur réservation obligatoire par mail.