Métier à tisser les étoffes façonnées de Vaucanson destiné à remplacer l'ancien métier à la tire

Métier à tisser les étoffes façonnées de Vaucanson destiné à remplacer l'ancien métier à la tire© Musée des arts et métiers, Cnam / Photo Sylvain Pelly
Métier à tisser les étoffes façonnées de Vaucanson destiné à remplacer l'ancien métier à la tire© Musée des arts et métiers, Cnam / Photo studio Cnam
Métier à tisser les étoffes façonnées de Vaucanson destiné à remplacer l'ancien métier à la tire© Musée des arts et métiers, CNam / Photo Philippe Hurlin
Droits réservés - Pour tout usage, consulter la banque d'images
Auteur intellectuel
Jacques Vaucanson
Date de fabrication
1746
Emplacement
Musée
N° inventaire
00017-0001-
Classification
Objet grandeur réelle
Matériaux
Bois Carton Laiton Plomb Textile
Dimensions
330 x 266 x 277 cm
Date d'entrée
1783

Le mécanicien français Jacques Vaucanson, célèbre pour ses prestigieux automates, est nommé inspecteur général des manufactures de soie en 1741. Quelques années plus tard, il perfectionne les métiers à cartes perforées de Basile Bouchon et Jean-Baptiste Falcon, encore tributaires de l’intervention humaine. L’originalité du projet de Vaucanson réside dans l’automatisation complète du travail grâce à une reproduction du geste des tireurs de lacs et du tisseur par l’animation des outils de tissage. La mécanique, le chasse-navette et le battant sont entraînés par des cames tandis que le tissu s’enroule régulièrement à l’aide d’une vis sans fin, le dispositif permettant la fabrication d’excellentes étoffes façonnées. Apparu trop tôt dans l’histoire des techniques, ce métier novateur ne connaîtra aucune application industrielle.
Lionel Dufaux, responsable des collections Energie et Transports. In : Dufaux, Lionel (dir.), Le Musée des arts et métiers. Guide des collections, Paris, Musée des arts et métiers - Cnam, 2013.