Machine à tailler les limes

Droits réservés – Pour tout usage : consulter la banque d'images
Date de fabrication : 
1700-1800
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
04162-0000-
Classification : 
Objet grandeur réelle
Matériaux : 
Acier Bois Fer
Dimensions : 
77 x 104 x 44 cm, 58 kg
Date d'entrée : 
1849

Cette machine, animée à la main, intermédiaire entre l'outillage manuel et la machine-outil, a été reconnue par l'Académie royale des sciences comme "très simple, très ingénieuse et très utile". Une machine à tailler mécaniquement les limes est déjà dessinée dans les manuscrits de Léonard de Vinci.

La lime
Les horlogers, excellents mécaniciens, mettent au point à partir du XVIIe siècle des machines pour fabriquer des outils difficiles à réaliser à la main, comme les limes. La lime est leur outil de base, utilisée pour tailler ou arrondir les dents de roues et de pignons, usiner les ressorts et les ancres, polir les ébauches. Or, aussi longtemps que la lime est taillée à la main, il est bien difficile d'obtenir des encoches parfaitement régulières, comme l'exige un outil qui doit travailler avec une extrême précision.

Comment ça marche
La lime est fixée sur la table de la machine qui sert d'enclume. Une manivelle soulève par une came le marteau qui retombe sur le ciseau poussé par un puissant ressort ; elle provoque en même temps l'avancement de la lime. La taille croisée est également possible, en modifiant la position de l'outil.

(Cartel de l'exposition permanente)