Locomotive Pacific Midi

Ce très beau modèle de locomotive à vapeur vient illustrer l'univers du dessinateur François Schuiten.
Locomotive à vapeur de type 231 dite Pacific, de la Compagnie des chemins de fer du Midi, et son tender, 1931. Inv. 16774.
© Musée des arts et métiers-Cnam / photo H. Mauri.

Les locomotives à vapeur ponctuent régulièrement les pages de l’œuvre de François Schuiten ; après les avoir mises en scène dans le Train World, l’artiste s’en empare à nouveau dans Machines à dessiner. Figure ainsi, dans cette exposition, un très beau modèle de locomotive de type 231 (deux roues porteuses à l’avant, trois roues motrices accouplées au centre, et une roue porteuse à l’arrière). Les premières machines pourvues de cette disposition d’essieux ont circulé sur les lignes de la côte ouest américaine, le long de l’océan Pacifique dont elles portent le nom. Ces locomotives de vitesse ont largement figuré en tête des trains express et rapides de voyageurs, notamment en France. Ce modèle a été exécuté en 1931 par les apprentis de troisième année des ateliers de Toulouse, en formation au sein de la Compagnie des chemins de fer du Midi. La réalisation de tels modèles, particulièrement détaillés et soignés, entrait en effet dans l’apprentissage des mécaniciens des compagnies ferroviaires. La machine représentée appartient à la série 3100, produite à vingt exemplaires à partir de 1921 : ces locomotives n’étaient pas équipées de la double expansion (dite compoundage, disposition visant à l’optimisation de la détente de la vapeur), mais seulement de la surchauffe. Ce modèle a figuré à l’Exposition coloniale de 1931, dans une section consacrée au matériel ferroviaire des grands réseaux français. Il a par la suite été offert par la Compagnie du Midi au Conservatoire des arts et métiers, pour l’actualisation de la présentation des chemins de fer.

Musée des arts et métiers
60, rue Réaumur - Paris 3e
Jusqu'au 26 février 2017