Image
expo doisneau evenement

Doisneau chez les Joliot-Curie. Un photographe au pays des physiciens

Doisneau chez les Joliot-Curie. Un photographe au pays des physiciens

Expositions temporaires
Du Mardi 31 mai 2005 au Dimanche 16 octobre 2005

test

Salle d'exposition temporaire

Directement accessible depuis l’entrée du musée, cet espace est entièrement dédié à la présentation des expositions temporaires.

Hors les murs

Une partie de l'exposition sera présentée à l'espace Robespierre à Ivry-sur-Seine (M° Mairie d'Ivry) du 4 novembre au 20 novembre 2005.
Espace Robespierre : 2 rue Robespierre, Ivry (94)
Après les expositions événements "Bartholdi, les bâtisseurs de la Liberté" et "La boussole et l’orchidée", le Musée des arts et métiers présente "Doisneau chez les Joliot-Curie. Un photographe au pays des physiciens", un regard exceptionnel par l’objectif de Robert Doisneau sur Irène et Frédéric Joliot-Curie, célèbres prix Nobel de 1935.

Cette exposition inédite porte à la connaissance du public les coulisses d'un monde fantastique, à travers le travail original de Robert Doisneau. Art, sciences et techniques réunis autour d'une centaine de photographies et d’objets évoquent les bouleversements que connaît la recherche scientifique dans les années 40-50.

Doisneau, le photographe des "instants de la vie", nous invite à pénétrer l'univers secret d'acteurs de la recherche française. Ces reportages mettent en scène la naissance de la "Big Science" au sein des laboratoires de pointe de cette époque, au Collège de France, au laboratoire d’Ivry et à l'Institut du Radium (actuel Institut Curie).

Les photographies sont mises en parallèle avec les gigantesques appareillages utilisés au quotidien par les Joliot-Curie et leurs collaborateurs. On découvre ainsi le cyclotron (vidéo), construit à l'initiative de Frédéric Joliot, et qui fut 20 ans durant, l'un des fleurons de la science atomique française.

De même, le générateur d’impulsions, appareil monumental dont trois étages sont exceptionnellement remontés pour l’occasion, donne une idée de l’échelle de quelques instruments de physique de l’époque. Ces instruments et photographies témoignent notamment de la taille colossales des installations dévéloppées par ces physiciens et de l'image qu'en donne la presse illustrée de l'époque. Ils révèlent un univers proche de la science-fiction, version Metropolis de Fritz Lang.

Avec cette exposition phare de l'Année mondiale de la physique, le Musée des arts et métiers poursuit sa mission de préservation du patrimoine scientifique contemporain et sa dynamique de programmation culturelle.

Commissaire général
Daniel THOULOUZE, directeur de la culture scientifique et technique et du Musée du Cnam

Commissaires délégués
  • Ginette GABLOT, ingénieur d’études CNRS, au Musée des arts et métiers chargée de la sauvegarde de patrimoine scientifique contemporain en Ile de France
  • Jacques MAIGRET, conservateur du patrimoine, Musée des arts et métiers
Conseillers scientifiques
  • Michel PINAULT, centre Koyré, docteur en histoire des sciences et spécialiste de F. Joliot
  • Alain MICHEL, CRHST, docteur en histoire spécialiste de l’image (notamment de Doisneau chez Renault)
  • Philippe MOLINIÉ, SUPELEC, professeur en électrotechnique et électronique industrielle

Coordination muséographique
Nathalie MACHETOT

Comité de parrainage
  • Francine DEROUDILLE et Annette DOISNEAU
  • Pierre JOLIOT et Hélène LANGEVIN-JOLIOT
  • Pierre PIGANIOL

Scénographie
Excalibur

Contacts presse