Compas de tailleur de pierre

Photographie de travail - Usage interne
Emplacement : 
Musée
N° inventaire : 
35693-0010-
Classification : 
Objet grandeur réelle
Matériaux : 
Acier
Dimensions : 
50,5 x 28 x 1,5 cm, 1,15 kg
Date d'entrée : 
1884

Les outils du tailleur de pierre ou du charpentier, aux appellations si variées, ont peu évolué car ils étaient adaptés, dès l'origine, à leur usage spécifique. Polis par les mains de l'artisan, réparés, ils incarnent son savoir-faire. Les outils présentés, offerts au musée pour être exposés en panoplie sont plutôt les témoins d'une fabrication industrielle.

De la taille au ravalement
Le maître tailleur de pierre dispose d'un outil bien spécifique pour ébaucher son bloc, c'est le têtu, un grand marteau. Sur les chantiers médiévaux, la pierre était entièrement sculptée et terminée avant d'être mise en place. Au XVIIIe siècle, un changement important s'opère, la technique du ravalement se généralise. Le bloc, mis en place, est fini sur le tas par l'appareilleur. Des outils comme la boucharde et le guillaume inconnus du chantier médiéval apparaissent.

Tracer, assembler, sculpter
Pour tracer la poutre en bois : compas, équerre, fil à plomb servent aux tailleurs et charpentiers. Ce dernier se sert de limes, de maillet ou de scies pour dresser et assembler ses pièces de charpente. Gouges et ciseaux permettent ensuite de sculpter les poutres.

(Cartel de l'exposition permanente)